Téléchargez l’application Gruissan sur Play Store et Apple Store
Accueil / Aménagement Durable / Les travaux à Gruissan / Chapelle Notre Dame des Auzils et le Cimetière marin

Chapelle Notre Dame des Auzils et le Cimetière marin

Quelques infos sur les points clé de ce chantier…


APRÈS PLUSIEURS ANNÉES DE TRAVAIL CE GRAND CHANTIER RÉALISÉ PAR LES ÉQUIPES DE LA BRIGADE BLEUE ET VERTE ET DES AGENTS MUNICIPAUX MAIS AUSSI D’ENTREPRISES SPÉCIALISÉES DANS CE TYPE DE RÉNOVATION EST TERMINÉ.

CE SITE PATRIMONIAL MAJEUR DE GRUISSAN EST PRÉSERVÉ, EMBELLIT & REVALORISÉ”.

Marie Lou LAJUS – adjointe déléguée au Patrimoine

LES CALADES

Elles sont réalisées principalement sur la partie la plus haute du cimetière marin par la Brigade Bleue et Verte de la Ville aidée par des agents municipaux qui se relaient pour participer au chantier.

Ce sont ces cheminements en pierres locales, positionnées une par une, selon leur calibre, pour respecter un bon nivellement et qui sont collées avec un mélange de chaux et de sable. Pas de joints entre les pierres, le vent et les pluies se chargeront de combler le vide en y déposant du sable.

LES MURETS

De nombreux murets ont été créés. Vous en découvrirez dès le parking de Notre Dame, ils matérialiseront joliment les emplacements véhicules et l’accès au site qui sera différent de l’existant. Mais aussi face au mémorial en entrée du cimetière marin, et à plusieurs lieux du cimetière marin où ils ont été repris pour accompagner le cheminement, sécuriser et soutenir les flancs du massif.

Ces murets traditionnels sont un empilement de pierres, qui s’imbriquent les unes dans les autres sans aucun liant pour les coller. Il est donc très important de ne pas marcher sur ces murets pour ne pas les abîmer.

LES CROIX

Chaque cénotaphe du cimetière marin était agrémenté à l’époque d’une croix en fer forgé. Elles étaient adaptées à la taille du cénotaphe et avaient des thématiques liées à l’amour, la disparition, la mer et les étoiles. Certaines d’entre elles avaient été volées et remplacées par des croix en béton.

Aujourd’hui la restauration du site prévoit de réinstaller sur chaque cénotaphe une croix en fer forgé comme à leur origine.

LES CÉNOTAPHES

Abîmés, les cénotaphes connaissent aujourd’hui grâce à ce chantier une véritable
renaissance.
Les pierres ont été restaurées, nettoyées, les écritures parfois effacées sont reprises. Ils sont également repeints à la chaux dans des tons rappelant ceux du sable utilisé autrefois pour les peindre.

Chaque cénotaphe est différent mais l’ensemble crée une unité sur le chemin du cimetière marin.

PARVIS DE LA CHAPELLE ET GARDE-CORPS

A plusieurs passages du cimetière marin une rampe a été installée pour vous aider dans l’ascension vers la Chapelle. Le parvis de la Chapelle a été nivelé et un garde-corps sécurise à présent la vue qui vous offre ce merveilleux panorama sur Gruissan et la Méditerranée.
Les marches d’entrée de la Chapelle ont été restaurées voire changées pour certaines.


Montant de l’opération 552 500 € HT

FEDER                                                 272 672.33 euros

REGION                                               54 320.91 euros

DEPARTEMENT                                 55 734 euros

AUTOFINANCEMENT    

Commune de Gruissan                 89 872.14 euros

Conservatoire du littoral               79 900.62 euros

Clair/Sombre Clair/Sombre
Taille de texte Taille de texte